The pact

Ne change pas le futur si tu n'es pas sur de l'impact que cela aura...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un fantôme du passé refaisant surface. | PV LUKE .

Aller en bas 
AuteurMessage
Blair Brahams

avatar

Féminin
Nombre de messages : 46
Age : 25
Age : 19 ans
Groupe : the refused it
Humeur : JOYEUSE : D
Date d'inscription : 07/09/2008

Your Pact
(♥) Love (♥): Luke ♥
Relations:
Citation:

MessageSujet: Un fantôme du passé refaisant surface. | PV LUKE .   Jeu 18 Sep - 0:19

    désolé c'est vraiment nazz et surtout complètement sans description.
    j'ai fait ça très vite : S
    Nous vivons dans un monde de fou. Je veux dire par là que lorsque nous sommes rendus au point de constater que l’être humain a à peine évolué depuis la période préhistorique et qu’il est toujours à son état sauvage, animal, il y a un problème quelque part. Vivant dans la richesse, j’ai toujours cru que nous étions des gens civilisé. Tout le monde sans exception, y compris les sans abris. Habituée à avoir raison, ce choc sera des plus durs à encaisser : l’humain est un animal qui n’a pas de classe. Enfin, pas de classe. Ça, ça dépend pour qui. MOI, je sais vivre. MOI, je sais m’arranger. MOI, je sais être gentille et généreuse. MOI, je suis humaine et pour de vrai. Pourquoi je dis ça ? Parce qu’on vient de me renverser un café dans les cheveux et qu’on ne ma même pas proposer de serviette pour m’essuyer. Je suis seul à me pavaner dans la rue en espérant trouver quelqu’un de super beau avec qui m’afficher et voilà ce qui arrive. Je me fais tremper d’un liquide brulant. D’abord, pour me renverser ça dans les cheveux fallait vraiment un géant ! Sans me vanter ou rien, je n’ai pas besoin de talons hauts pour avoir l’air grande et dépasser tout le monde… Et puis là, j’en ai d’au moins 5 centimètres dans les pieds et ça arrive.. puis.. pas moyen que quelqu’un aie fait exprès. De un, le café il la payer et de deux, tout le monde m’aime. Pourquoi me transvider un café brulant dans les cheveux ?

    Par heureux hasard et heureuse chance, ça se fit à quelques pas d’un salon de beauté. Un vrai salon de filles ! J’y vais souvent d’ailleurs, je suis l’une de leurs clientes les plus habituées. Les employés me connaissent tous et me font toujours passer quand je veux et cela sans rendez-vous. Je le dois sans doute à mon argent. Mais quoi qu’il en soit, elle m’est bien pratique et je l’adore. Surtout lorsque mes parents la verse dans mon compte en banque par coup de milles.

    Quoi qu’il en soit, je suis présentement assise sur une chaise, une serviette au tour de la tête et les bras étiré vers l’avant à me faire faire les ongles. Cette fois, je les fais mettre de la, prétendu couleur, noir. J’adore le noir, ça va avec tout et il est, de toute manière, impossible de me faire faire une manucure française puisque j’ai cette fatigante manie de me ronger les ongles. Des faux ongles ? Jamais. Avoir du plastique au bout des doigts ? Non, pas vraiment original.

    J’attends bien patiemment que sa sèche. Ne faudrait pas tout briser leur magnifique travail… Les yeux en l’air, je regarde les mouches voler et les poussières virevolter dans tous les sens. Je ne suis jamais venu ici sans Hailee et c’est vraiment emmerdant. On me fait à peine la conversation et, contrairement à l’habitude, on me regarde à peine. Même ainsi je suis super séduisante. Je ne comprends pas pourquoi le coiffeur n’est pas à mon chevet en train de me draguer. Peut-être est-il gay ? Je ne comprendrai jamais les hommes.

    Le temps passe de la même manière qu’un accouchement. C’est long et pénible. Hurler me soulagerait mais ne me servirait à rien n’autre alors je m’abstiens. C’est tout ce que je peux faire. Je pourrais peut-être fermer les yeux quelques secondes non ? Qu’est ce que je vois là-bas ? Ohhh ! C’est le prince charmant qui m’attend dans mes rêves. Pourquoi me priverais-je d’aller le retrouver ?

    BURNIN’ UP ! I’M BURNIN’ UP WITH YOU BABYYYY !

    Je sursaute en constatant que la sonnerie de mon cellulaire ne manque pas de me réveiller. Je reçois un texto de Hailee. Ouais j’aurais dû m’y attendre. Elle me coute une fortune en texto cette fille. Mais bon, ce n’est pas comme si je n’avais pas l’argent pour les payer alors je ne me plain pas. Je l’ouvre : URGENCE ! 911 ! VITE ! Ehh merde. Faut bien qu’elle me fasse une urgence lorsque je suis occupé, pas vrai ? J’interpelle un employé pour qu’ils viennent me coiffer en vitesse. Il me boucle les cheveux d’une manière très professionnelle et me vide une bouteille de spray sur la tête. Je sors à la course, direction le magasin d’à côté pour m’acheter une nouvelle tenu bien propre puis je jette l’ancienne. Alors que je lui presse le pas et que je ne regarde pas où je vais, j’ai le malheur de foncer dans quelqu’un, un garçon je crois, et de vider tout le contenu de ma sacoche sur le sol. Wahou. Je me penche pour ramasser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Un fantôme du passé refaisant surface. | PV LUKE .
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fantôme du passé - NAHLA & KNOX
» Julian ? Le passé refait toujours surface.
» que c est il passé en Décembre
» Les fantômes en Normandie!
» La vitesse foudroyante du passé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The pact :: People :: Archives-
Sauter vers: